« Mon expérience avec les chiens de protection » : l’enquête 2020 est lancée

Le réseau pastoral Auvergne-Rhône-Alpes vient de lancer la seconde campagne d’enquête menée dans le cadre du Plan de sauvegarde du Pastoralisme de la Région AURA cet été 2020 : « Mon expérience avec les chiens de protection ». Une enquête auprès des usagers de la montagne pour évaluer la situation et agir avec les acteurs des territoires.

L’évolution des pratiques pastorales en contexte de prédation et le développement des pratiques de loisirs de plein air mettent en avant la question de la coexistence entre les différentes activités de l’économie de montagne, notamment tourisme et élevage.

Les rencontres entre les différents usagers des espaces montagnards et les chiens de protection des troupeaux peuvent poser des difficultés. Les élus des territoires, les acteurs du tourisme, les éleveurs et bergers, les acteurs des espaces pastoraux sollicitent les services pastoraux autour de ces nouvelles problématiques.

Le réseau des services pastoraux Auvergne-Rhône-Alpes souhaite mieux connaître, comprendre, évaluer ce qu’il se passe lors des rencontres entre pratiquants d’activités de plein nature et chiens de protection des troupeaux. Quelle est la réalité des problèmes sur le terrain ? Sommes-nous en mesure de les localiser, de les décrire et de les quantifier ? Comment agir sur les territoires pour limiter les difficultés de cohabitation ?

Un questionnaire est en ligne, il s’adresse à toute personne ayant vécu une bonne ou une mauvaise expérience de rencontre avec un chien de protection.

Les randonneurs, trailers, vététistes, cavaliers, vacanciers, habitants des espaces pastoraux sont invités à témoigner

Nous avons publié un post Facebook sur notre page avec un lien direct vers l’enquête que nous vous invitons à partager afin d’en informer vos contacts, peut-être désireux de témoigner de leur expérience bonne ou moins bonne avec les chiens de protection.

Cette campagne d’enquête est transmise à de nombreuses structures telles que les offices de tourisme, les bureaux des guides, les refuges et gîtes et autres hébergeurs, les structures d’accueil du public, les gestionnaires d’espaces naturels, les chasseurs, les forestiers, les mairies et gendarmeries, les magasins de location de matériel de randonnée ou VTT…

Les résultats de l’enquête 2019 ont été publiés, ils sont disponibles en cliquant sur le bouton ci-dessous

L’enquête 2020 permettra de consolider les résultats, affiner l’analyse et constater éventuellement des évolutions.

Cet article, publié dans actualité, enquête, réseau Pastoral AuRA, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s