L’ADEM parle du pastoralisme drômois dans le Limousin !

L’Association pour le pastoralisme de la montagne Limousine et l’ADEAR du Limousin ont invité l’ADEM pour comprendre comment la Drôme réagit 20 ans après le retour des loups.

Les éleveurs du centre de la France savent que les loups arrivent (et que les premiers sont certainement déjà là) et il était important pour eux de se projeter à moyen terme… Ils savent aussi qu’ils sont vulnérables : mosaïque de forêts et de pâturages, clôtures non électrifiées, pas de chiens de protection, nombreux lots…

Même s’il est clair que le contexte alpin fait froid dans le dos, les travaux phares imaginés ici dans les Alpes ont  fait des envieux : maploup.fr, la cabane mobile, mon expérience avec les chiens de protection… Cette journée s’est inscrite dans un cycle de formation avec d’autres intervenants et a permis aux éleveurs de Creuse et de Haute Vienne de potentiellement mieux se préparer.

Cet article, publié dans Rencontres, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s